lundi 2 mars 2015

Mokusei!, de Cees Nooteboom

 Mokusei est le nom d'une plante odoriférante japonaise, au parfum étrange. C'est aussi le surnom qu'Arnold Plessers donne, en plus de celui connu de lui seul, Masque de Neige, à Satoko, la jeune Japonaise qu'il vient de rencontrer.
Mokusei est enfin le titre de ce très bref roman du début et de la fin d'une histoire d'amour qui, bien qu'elle ait lieu au vingtième siècle, est prise dans les pièges de cultures qui ne se comprennent pas. Ainsi commence le roman: sur cette incompréhension dont parle si bien De Goede, pourtant expatrié depuis de longues années au Japon.
La description de cet amour naissant est délicate, tracée subtilement, dans le silence et deux solitudes. La tendresse transparaît, ainsi que la pudeur.
Cette histoire, brève, mais qui dure pourtant cinq ans, est simplement esquissée, parfois avec difficulté: l'écriture n'est pas toujours limpide, la faute peut-être à la traduction?

Voici ici  la critique de Purple Velvet, une amie bloggeuse.



2 commentaires:

Purple Velvet a dit…

Ha merci de la suggestion, un de mes deux blogs est dédié au Japon, ça me tente bien
et l'odeur du Kinmokusei, j'ai eu l'occasion de la sentir en voyage, c'est très original, on le sent de loin mais pas de près, et ça évoque un peu la pêche, un peu l'abricot, un peu le bonbon..alors on cherche partout le magasin de bonbons :) Je vois qu'il est sur le catalogue de ma médiathèque, c'est tout bon je vais y faire une raid cet après midi.
et bienvenue dans la blogosphère :)

Myrthe a dit…

Je ne connais pas du tout cette plante, mais c'est ce qu'en dit Cees Nooteboom, merci pour ta description!
Je suis allée sur ton blog également, ça y est je suis membre.